Morgue Toulouse

On est rarement satisfait du lieu dans lequel on meurt. Que l’on rêve d’une mort exotique dans un lieu insolite ou sordide, ou d’une mort calme et confortable au sein de son propre foyer, il est difficile de ne pas être déçu par notre destin le plus vraisemblable : Mourir là où nous sommes nés, entre les murs blancs d’une chambre d’Hôpital. Selon une enquête de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, en 2006, nous étions 255 000 français sur 515 952 à mourir en hôpital. La relation entre les hôpitaux et les pompes funèbres est donc inévitable, puisque près de la moitié des défunts dont s’occupent les dernières viennent des premiers. Toulouse n’échappe pas à cette évidence. Compte tenu de cette dépendance, nous avons établi la liste des établissements de santé contenant une morgue à Toulouse.

Morgue Toulouse – L’hôpital Purpan

Le premier est l’hôpital Purpan. Cet établissement, situé sur la place du Docteur Baylac au nord-est de Toulouse, a été érigé durant la première moitié du XIXe siècle. Mais que cette ancienneté ne vous induise pas en erreur : il est équipé d’un matériel médical de dernière génération et sert même de pôle de recherche pour l’INSERM, le CNRS ainsi que d’autres organismes. Son espace d’accueil mortuaire, nommé les Tilleuls, accueille les personnes décédées dans les lieux suivants : l’hôpital Pierre-Paul Riquet, l’hôpital Paule de Viguier, l’hôpital des Enfant, l’hôpital de Psychiatrie, le pavillon Junod de l’hôpital Casselardit, ainsi que l’hôpital Garonne.

Morgue Toulouse – L’hôpital de Rangueil

Morgue Toulouse

Le deuxième hôpital contenant un tel espace mortuaire est celui de Rangueil, au 1 avenue du Pr Jean Poulhès. Constamment ouvert, il a été bâti en 1975 pour adapter les services de santé de la cité rose à sa fulgurante expansion démographique. Comme l’hôpital Purpan, il accueille une poignée d’organismes de recherche. Dans Les Oliviers, son espace mortuaire, sont accueillis les défunts de l’établissement ainsi que celui de Larrey, au sud de la ville.

Morgue Toulouse – Les lieux de culte

Si le deuil vous incite à la prière, des chapelles hospitalières sont disponibles sur chacun des deux sites. S’il n’est pas possible d’y célébrer des funérailles, vous pouvez néanmoins y prier en toute tranquillité et assister à des offices ordinaires catholiques. En revanche, si vous souhaitez rentrer en contact avec les représentants des autres cultes au sein du Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, vous devrez les appelez par téléphone. Voici leurs coordonnées :

– Aumônerie protestante du CHU : 05.61.77.22.49

– Culte israélite du CHU : 05.61.62.30.19

– Culte musulman du CHU : 06.76.84.99.89